Avertir le modérateur

03/03/2014

World War Z-uccarelli

 

Paroxysme de la campagne des municipales à Bastia, ce matin, au lieu de nous livrer un exposé sur le port de la carbonite à toutes les sauces, Jean Zuccarelli et le camarade Francis Riolacci ont lancé une attaque diffamatoire et absurde contre ce qu’ils appellent le Siméonisme.

Tout y est passé : Armes, voyous, missiles nucléaires, Grande peste du moyen-âge, succubes et reptiliens, les attaques ont fusé contre la dynamique populaire menée par Gilles Simeoni.

La plus notable : Inseme per Bastia serait un repère de fascistes mussoliniens.

L’attaque fourbe et ridicule qui consiste à classer son adversaire parmi les plus grands maux de l’histoire est lâchée. Ce recours n’intervient qu’au moment où le candidat se sait fini et joue le tout pour le tout.

 

Il est fatigué, en fin de course. Poussés dans les retranchements, ses partisans deviennent vulgaires et dépassent le cadre légal du débat politique.

Que dire ?

Loin de nous l’idée d’attaquer Francis Riolacci sur ses allégeances staliniennes ou de lui demander les comptes de la CAB.

Loin de nous l’idée de rappeler la quenelle d’un des co-listiers de Jeanjean qui pourrait passer pour révisionniste.

 

Nous n’en sommes pas là.

Pour mesurer l'étendue de leur ridicule, suivez donc le #parlercommeriolacci sur twitter.

 

Jeanjean, tu as atteint le point de non-retour. Tu as atteint le point Godwin.

 

point godwin, municipales, bastia, zuccarelli, riolacci, 2014, #parlercommeriolacci

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu