Avertir le modérateur

19/02/2010

Camille de Rocca Serra fait rire la Corse

L'économie de la Corse se porte bien, à en croire Camille de Rocca Serra. Alors qu'il tente péniblement de défendre son bilan, il déclenche les rires et les applaudissements du public...

Cela se passe lors d'un débat pour la campagne des élections régionales en Corse. Invité à prendre la parole sur l'économie de la l'île, Camille de Rocca, député UMP et président de l'Assemblée de Corse, dresse un bilan plutôt flatteur de l'économie insulaire... qui a le don de déclencher l'hilarité générale de la salle.

L'énormité est telle que le public applaudit comme s'il était au théâtre...

A voir aussi la réaction de Gilles Simeoni lors de la brillante intervention de Camille de Rocca Serra.

La video est l'oeuvre du site A Piazzetta.

 

 

17:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : corse, rocca serra, ump, elections

21/03/2009

L'analyse de Jean-Michel Aphatie sur le procès Colonna

Une excellente analyse qui se passe de commentaire...

01/12/2008

Corse : la carte noire de la bétonisation

La GoogleMap des menaces qui pèsent sur le littoral corse. Le résultat est effrayant.

carta.jpg

 

C'est le blog A Piazzetta qui a publié la carte de la bétonisation en Corse.

 

Y sont recensés les déclassements des espaces protégés rendus constructibles dans le PADDUC (preuves à l'appui), projets de golfs, déclassements de terres agricoles et quelques résidences de peoples ainsi que des projets immobiliers.

Le constat est accablant et donne l'ampleur du désastre écologique qui menace l'île. La pression est particulièrement forte dans l'extrême Sud où le maire UMP de Portivechju, Camille de Rocca Serra, a déjà émis le souhait de vouloir "désanctuariser" un littoral trop préservé à son goût.

Rappelons que le PADDUC (Plan d'Aménagement et de Développement Durable de la Corse), très critiqué, prévoit de rendre constructibles des espaces protégés et d'axer le développement de l'île sur le tourisme.  Ce schéma d'aménagement est en revanche peu disert en matière d'agriculture, d'éducation, d'écologie.

Le résultat parait connu d'avance : une société à deux vitesses où seul un petit nombre d'heureux élus profiteront du système alors que la majorité de la population  sera condamnée à des petits emplois subalternes de saisonniers.

27/05/2008

En Corse, mobilisation contre la bétonnisation

C'est sûrement la conséquence de l'affaire (écoeurante) de la villa de Jacques Séguéla : les Corses se mobilisent pour la protection du littoral.
1806059032.jpg

Après une pétition du Collectif pour la Loi Littoral qui a enregistré 13.000 signatures en quelques semaines, c'est un rassemblement qui est prévu le dimanche 8 juin sur la plage de Balistra, commune de Bonifaziu.

Le feuilleton continue donc après les menaces du "nouveau" FLNC aux peoples désireux de construire de luxueuses villas dans les endroits les plus beaux et les plus sauvages de l'île. 

Il faut dire que le sujet est épineux et fait couler beaucoup d'encre en Corse. 

Au moment où la Corse s'interroge sur son développement, y a t-il d'autres solutions que le tout-tourisme qui fait la part belle au bétonnage des côtes ? 

02/05/2008

Thiriez ne veut-il plus de clubs corses en L1 ?

Le président de la LFP aurait déclaré en privé "ne plus vouloir de corses en Ligue 1". C'est ce qu'a dit Pierre-Paul Antonetti le président bastiais interrogé sur la radio Alta Frequenza.1715097913.jpg

En attendant la mascarade des instances du football français continue. Et là ça en devient vraiment risible : on enlève pas de points au PSG pour la banderole insultante sur les ch'tis, on rend les points enlevés une première fois à Metz, mais on en enlève encore deux autres au SC Bastia.
 
On nous parlera encore d'équité. 

Selon que vous soyez puissant ou misérable, la LFP vous enlèvera plus facilement de points ou pas...

L'article de 20 minutes

30/04/2008

Quand Corse-Matin tombe dans le panneau...

La photo de manifestants chinois brandissant un drapeau corse était une magagna du blog A Piazzetta et Corse-Matin s'est fait avoir. Le quotidien publiant le montage dans ses pages...

 

1988231820.jpg
 
 

 

13/04/2008

Les Chinois demandent l'indépendance de la Corse !

L'information prête à sourire, mais les faits sont là. La cause corse a de nouveaux alliés : des chinois échaudés par le fiasco du passage de la flamme olympique à Paris...

C'est David Abiker qui le révèle sur France Info : depuis le calamiteux passage de la flamme olympique à Paris, le web chinois se déchaine et menace la France de représailles et de boycott de ses produits.

Mais surtout, certains internautes chinois semblent se découvrir une passion pour la cause corse. Façon de dire "OK pour donner l'indépendance au Tibet, mais commencez par la donner à la Corse"... L'un d'eux propose même de diffuser le drapeau corse durant les épreuves olympiques selon l'AFP.

Petite revue de web :

Sur ce forum on semble s'intéresser de près au mouvement indépendantiste Corsica Nazione. Jean-Guy Talamoni et Vincent Stagnara deviendront t-ils des stars en Chine ?

Les forums internet regorgent d'images et de photos retouchées à la hâte sur photoshop, toutes aussi hideuses les unes que les autres. Petit florilège :

6c437acf881a5c7e4e66074310cccdae.jpg
 et encore
 
2cec627d8324141f7e3c3e08d632c06e.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 





Trouvées sur ce forum. Sur cet autre c'est l'escalade, où l'on s'en prend également à Nicolas Sarkozy et à Bertrand Delanoë :

ca738bc1dc86feb2aa86de6446b05455.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bref, il y a comme ça des pages entières, et les Chinois semblent s'en donner à coeur-joie :

ef115140bf591a076fbfa10c9aaefd42.jpg
 
Même si on a parfois un peu de mal à les suivre... 
9b89aa21d598c230cce8ff4f3de78ffe.jpg
 
Images vues ici. Le sujet a l'air d'être une source d'inspiration inépuisable pour ces nouveaux militants inattendus. Pour finir en beauté, une video postée sur Youtube où il y en même pour "Yan Colonna", le leader du mouvement indépendantiste en Corse (sic) :
 

 
Pour l'instant, en Corse l'information fait plutôt sourire. Mais qui sait si d'ici aux JO le mouvement ne continuera pas à prendre de l'ampleur...


 

 

09/04/2008

Le blog annerbatu salué par le magazine Corsica...

Petite séance d'auto-satisfaction (on dira plutôt d'auto-montage de sega) pour le blog annerbatu qui a fait une apparition dans le numéro d'avril du mensuel Corsica...

c84b901fe49e8322fc529aaba8809620.jpg

Voilà ce qu'on peut y lire :

Des internautes commentent la vie locale. Avec talent et férocité.

Il y a ceux qui racontent leur vie, celle du village, les souvenirs d'enfance et le temps qui passe. Et puis il y a ceux qui s'emparent d'Internet pour commenter l'actualité corse. De plus en plus d'internautes se lancent dans l'aventure du blog « engagé » ou simplement consacré aux news insulaires. Manque de confiance dans la presse locale ? Volonté de faire entendre une voix alternative ? Toujours est-il que certaines de ces pages web offrent un regard acerbe et documenté sur la Corse d'aujourd'hui en se servant de l'Internet comme d'une véritable source d'information (liens vers des vidéos en ligne, etc.). Souvent teintés d'une (légère) coloration identitaire, volontiers subjectifs, leur consultation n'est pas pour autant sans profit. On retiendra notamment l'excellent A Piazzetta.


Merci à AA de Corsica pour le coup de pub. C'est non sans une certaine fierté que nous apprenons donc que notre modeste blog a l'immense honneur de figurer parmi ses bookmarks. 

 

L'annerbatu 

03/04/2008

La Corse, réserve indienne

La polémique enfle après la nouvelle campagne publicitaire de l'Agence du Tourisme de la Corse. Le slogan : "Corse, réserve naturelle de vacances" où l'on y voit une plage déserte... Mensonger et de mauvais goût ?

Commençons par dresser un tableau de la Corse en 2008 : recul de la langue corse, acculturation, sous-développement, menaces de bétonnisation sur le littoral, classe politique dévouée à un tourisme déstructeur, paupérisation de la société et exil forcé de la jeunesse pour trouver du travail, spéculation immobilière, ravages de la mondialisation, problème du foncier et de la flambée des prix de l'immobilier avec un marché reservé de plus en plus à des riches acheteurs d'Europe du Nord.
 

fd4866d8c6984b9e93cf37505233be36.jpg

Devant ce triste constat, comment ne pas se poser la question de la survie du peuple corse, minoritaire sur sa terre ? 

 

Dans ce climat, voilà que l'ATC nous sort une campagne de pub avec un slogan du meilleur effet : "Corse, réserve naturelle de vacances".

 

Des voix se sont déjà élevées pour dénoncer le caractère mensonger de la publicité : en effet, difficile de trouver une plage déserte comme sur les affiches de l'ATC pendant les mois de juillet et d'août. Les touristes qui vont débarquer à Palombaghja ou à Rondinara ne sachant où mettre leurs serviettes sur la plage bondée et surfréquentée risquent d'être déçus...

 Mais c'est  le slogan choisi par l'agence de pub de l'ATC laisse rêveur...

61f4f1762e6f49f330db7a23910e67a6.jpg 

Et oui, manque de pot pour les chers cerveaux qui dirigent la région, le slogan associant la Corse à une réserve a déjà été déposé, mais par les nationalistes qui se demandent si les Corses ne vont pas finir dans une réserve non pas de vacances mais d'indiens. Comme le montre cette image prise sur le site du Rinnovu.

Au moins les intentions sont claires.

Après l'histoire du permis de construire dans un site classé de Séguéla et le sketch de Nicolas Sarkozy et Camille de Rocca Serra pour accorder un permis à leur pote Jean Reno, décidément nos élus à la tête de la CTC marquent des points en ce moment.

 

Au moins leurs intentions sont claires et on sait où l'on va. Faire de la Corse une île de résidences secondaires pour touristes friqués d'Europe du Nord et de peoples à la con. Pour ce qui est des intérêts du peuple corse on repassera...

 

Finalement, c'était pas forcément une très bonne idée de mettre les maires des deux plus grosses stations balnéaires corses à la tête de la région. 

 

d8cc792793935e2cb5a0a701e73dba9c.jpg
3b662ffe08c187583194eb34a13f2f2d.jpg
(image trouvée sur un forum) 

 

 L'annerbatu

23/03/2008

Thiriez s'acharne sur le SC Bastia

Le SC Bastia a été condamné à un match à huis-clos après l'affaire dite "Kébé II" pour des "banderoles injurieuses" (on ne parle plus de banderoles racistes...). Le président de la LFP lui, Frédéric Thiriez, n'a pas perdu son temps. Sitôt le verdict connu, il a décidé de faire appel et de demander... l'aggravation des sanctions contre le club corse. Deux points, deux mesures... À Bastia, on commence à en avoir l'habitude.

"Combattre le racisme dans le sport"... "Tolérance zéro pour les racistes"...

d4a67cafc0d79580335e41c2d6808c6b.jpg

...surtout lorsqu'ils sont corses, monsieur Thiriez ?


Et pour les cris de singes envers le bastiais Mendy à Grenoble ? 

Et pour les saluts nazis de quelques supporters messins à Lyon ? 

Et les insultes racistes contre Ouaddou à Metz ? 


On attend toujours des sanctions, identiques à celle qui a été infligée au SC Bastia : 1 point retiré pour des supposées insultes racistes (?) d'un supporter corse (???) à Libourne il y a quelques mois. 

À ce sujet, seul le magazine So Foot semblait se poser des questions à propos de cette affaire. 

Pour l'instant, cette sanction envers le club bastiais est un cas unique dans le football français. Ce n'est pourtant pas les exemples de racisme qui manquent dans la très exaltante et spectaculaire "Ligue 1 Orange" que le monde entier nous envie.

940a3462bbd18670ce19babc32395772.gifAlors ? Pourquoi demander aussi rapidement l'aggravation de sanctions, alors que le Sporting a été le seul club puni pour "racisme", et que la commission de discipline semble avoir rejeté le caractère raciste de la banderole ??? Pourquoi continuer à jeter de l'huile sur le feu, à un point où ça en devient ridicule ? Pourquoi le chevalier blanc du football français a t-il décidé de faire du club corse un exemple ?

À la manière d'un Sarkozy, le président de la LFP a décidé d'utiliser la manière forte pour faire taire les brebis galeuses corses, les seules sur lesquelles on puisse continuer à taper sans que cela n'émeuve personne sur le continent.

Problème : dans l'île on commence à avoir l'habitude de ce genre de choses. En général, la manière forte ça loupe à tous les coups. Au contraire, cela accroit le sentiment de victimisation et renforce la solidarité. Alors, continuez monsieur Thiriez, vous allez avoir du pain sur la planche...


Lien : l'article de Corse-Matin

L'annerbatu 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu