Avertir le modérateur

24/08/2011

Le magazine Corsica et le FLNC...

Nouvelle couverture du magazine Corsica : encore le FLNC à la une. Pourtant, on ne peut pas vraiment accuser Joseph-Guy Poletti d'être pro-nationaliste. Il n'y a qu'à voir avec quelle virulence il pourfend régulièrement le mouvement national... et avec quel bonheur il passe le cirage sur les pompes de son pote Emile Zuccarelli.

Ah oui, c'est vrai que ça doit faire vendre, un clandestin en "une". C'est toujours plus vendeur que la tronche de Paul Giacobbi ou de Camille de Rocca Serra.

30 ans à combattre le nationalisme mais... heureusement qu'il est là pour sauver les ventes.

edito734.jpg

01:17 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : flnc

22/08/2011

Les pires braquages en Corse

Le site A Piazzetta recense "les pires braquages" en Corse. Entre le Secours Populaire, la recette du Téléthon, le couvent de Sartè, le fourgon de panini d'Ajaccio, voilà le "casse du siècle de la halle aux poissons"... 40 kilos de langoustes volés en une nuit

Et qui on est ?

01/08/2011

Changeons le logo de la CTC

La Collectivité Territoriale de Corse a lancé un concours pour changer son logo. 

Il est vrai que l'actuel était plutot moche. Pour info, c'était ça :

logo CTC.jpg

Une insipide Corse bien ancrée dans un magnifique hexagone. Le message est clair. A la demande des élus de Femu a Corsica, l'assemblée a convenu de le changer, et c'est une bonne idée.

17 logos ont été retenus par un jury, que l'on peut voir sur le site de la CTC. Les internautes peuvent voter, mais surement que le choix final dépendra de nos élus. Le vote de Paul pèsera sûrement plus que le votre ! 

25/05/2011

La brise de mer à Disneyland

Le milieu n'est plus ce qu'il était. Aujourd'hui, il part en vacances à... Disneyland. Et en plus il se fait avoir.

France-Soir nous apprend que le fils d'un parrain a été arrêté à Marne-la-Vallée.

Peut mieux faire...

albet.jpg

10/04/2011

Comment la Corse est devenue moche

Parkings, centre commerciaux, lotissements hideux, ronds-points, hangars, immeubles qui poussent comme des champignons...

La Corse s'enlaidit à vitesse grand V, avec le boum démographique qu'elle connait et la frénésie du BTP.

Les belles plages, les petits villages et la nature, ça c'est pour la carte postale.

Développment anarchique, consommation, acculturation... La Corse moche ne connait pas la crise.

Un dossier à lire sur A Piazzetta

goffa.jpg

10/12/2010

Baccalà per Corsica !

L'expression "baccalà per Corsica" signifie "c'est assez bon pour la Corse". Elle tire son origine du temps où la Corse était génoise et où la morue séchée de dernière qualité était envoyée en Corse avec l'étiquette "baccalà per Corsica".

La formule s'emploie très souvent encore aujourd'hui, tant les discriminations outrageantes sont récurrentes en Corse.

A lire sur A Piazzetta le dossier "700 anni di baccalà per Corsica", pêle-mêle : les soldats corses de la guerre de 14-18, le mensonge de Tchernobyl, les essais nucléaires dans l'Argentella, le stade de Furiani, la légion étrangère, l'AMG 800, la conquête française de la Corse...

Et oui, 700 ans ça commence à faire beaucoup !

bakala.jpg

12/05/2010

La pression sur le littoral dans le sud de la Corse

Une video du JT à voir...

 

10/04/2010

Jean Zuccarelli

jean zuccarelli

 

Jean Zuccarelli est novice en politique mais il fait déjà beaucoup parler de lui. La carrière fulgurante de ce "fils, petit-fils, arrière-petit-fils et arrière arrière petit neveu de" fait grincer des dents. 

"Le nom que je porte est un capital confiance" ose-t-il dans le mensuel Corsica.

Sur le site A Piazzetta on se demande qui est Jean Zuccarelli, décrit comme "le pistonné le plus célèbre de Corse".

Celui que désormais tout le monde surnomme Jean-Jean di Papa, est passé de "délégué aux animations commerciales et festives" de la mairie de Bastia à la tête de l'ADEC, l'agence de développement économique de la Corse.

Des guirlandes des rues de Bastia à l'économie de la Corse, il n'y a qu'un pas. Jean-Jean peut dire merci à Papa Milou pour lui avoir trouvé une belle place.

Sur Facebook on le compare à Jean Sarkozy. Voilà ce qu'il en dit, toujours dans Corsica :

 

Parce que, sur Facebook, il y a une photo de vous avec la coiffure de Jean Sarkozy qui insinue clairement que vous êtes un « fils de »…

(Rires) Quand je vois la photo, j’ai bien sûr envie de sourire, parce que je ne me reconnais pas tout à fait. Mais au-delà de la plaisanterie, je m’interroge sur les réelles intentions des auteurs. Est-ce simplement pour plaisanter ou pour me discréditer… Sur le fond, je ne me connais que deux points communs avec Jean Sarkozy : c’est de porter le prénom « Jean » et d’avoir une mère corse.

 

zuccarelli

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photomontages trouvés sur le net.

 

 

31/03/2010

Les news de la bétonnisation...

Le Padduc est passé à la trappe mais la menace de la bétonnisation du littoral corse est loin d'avoir disparu. Petit tour d'horizon du côté des décisions de justice.

1-corse-littoral-ajaccio_501.jpgLes informations proviennent de l'association de défense de l'environnement U Levante qui attaquait plusieurs permis de construire en justice. Voici le bilan des dernières décisions :

Aleria, Mare e Stagnu : action gagnée, zone à urbaniser supprimée dans un site remarquable classé (étang).


L’Isula Rossa, Belrobi : action gagnée, lotissement pour immeubles en bord de mer annulé.


Patrimoniu, Marfisi : référé suspension gagné : début des travaux pour les quatre immeubles suspendu.


Borgu, La Marana, Pinetu : action gagnée puisque la municipalité a retiré sa délibération approuvant, le 30 décembre, le zonage à urbaniser. Mais la mairie ayant, le 31 décembre, réapprouvé la même délibération, une nouvelle procédure est en cours au tribunal administratif pour exactement les mêmes causes… (Non vous ne rêvez pas !)

Autant de batailles de gagnées... pour autant les promoteurs sont loin d'avoir perdu la guerre. Il n'y a qu'à constater le nombre de grues tout le long de la route nationale reliant Bastia à Bonifaziu...

05/03/2010

Plus que la bétonnisation, c'est le mitage qui menace le littoral corse

On parle souvent de la bétonnisation qui menace le littoral corse. Or, le temps n'est plus aux grands complexes touristiques comme on peut en voir sur les côtes espagnoles. C'est plutôt le mitage, c'est à dire les constructions progressives de villas, de lotissements qui menacent le littoral corse.

mitage PV.jpgLes grands ensembles touristiques les pieds dans l'eau à l'espagnole, c'est terminé. La menace de la laideur de la "baléarisation" de la Corse, pointée du doigt dans les années 70 et 80 c'est du passé.

A tel point que le gouvernement espagnol essaie de racheter afin de détruire les constructions qui ont ravagé la côte espagnole. Un des pires exemples est sans doute la station balnéaire de Benidorm. Les photos parlent d'elles même...

Aujourd'hui ce qui menace le littoral (et même l'intérieur de l'île) c'est la construction de villas, de lotissements, de "hameaux nouveaux" qui grignotent l'espace rural et les zones vertes. C'est ce qu'on appelle le mitage ou le grignotage.

Il suffit de se rendre à Portivechju pour se rendre compte des dégâts de l'urbanisation effreinée et incontrolée. mitage.jpgSanta Giulia, Palombaghja, San Ciprianu... Autant de lieux défigurés à jamais.

On pourrait croire que la pression est très forte uniquement dans les zones touristiques de l'île : Extrême Sud, Balagne. Or il n'en est rien, toute la Corse est concernée. La demande croissante de permis de construire va crescendo, et les politiques n'ont de cesse de réclamer le déclassement de zones inconstructibles ou agricoles en zones à urbaniser.

Certes l'abominable PADDUC voulu par l'UMP local et ses promoteurs Ange Santini et Rocca Serra est passé aux oubliettes, mais partout des constructions nouvelles poussent comme des champignons.

Avec l'explosion démographique de la Corse (5.000 habitants en plus chaque année) se pose le problème de son urbanisation, bien souvent anarchique. Partout des nouveaux lotissements apparaissent.

Pour ce qui est de la préservation de l'environnement, de la préservation du cadre de vie, on repassera.

Les erreurs, on les paiera dans quelques années...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu