Avertir le modérateur

01/03/2008

Un bastiais victime d'insultes racistes à Grenoble

Nouvelle affaire de racisme dans le football français ? Cette fois c'est Frédéric Mendy qui a fait l'objet de cris de singe à Grenoble. On attend la réaction des médias et de la LFP...

Selon Jean-Philippe Thibaudeau, journaliste à France Bleu, des insultes ont été proférées à l'encontre du joueur du SC Bastia d'origine africaine, Frédéric Mendy, lors du match Grenoble - Bastia le 29 février.

070365d384e499c5e211c6024d294e99.jpgL'information est relayée par le site officiel du club corse et ne rencontre que très peu d'écho dans la presse nationale. Elle fait part d'un entrefilet dans L'Equipe.

Pourtant, deux journalistes (un d'Europe 1 et un local) ont confirmé avoir entendu les "cris de singe". 

Téléchargez ici le récit de J-P. Thibaudeau.

On se souvient la semaine dernière que le président de la LFP Thiriez n'avait pas tardé à condamner une banderole d'abord qualifiée de "raciste et homophobe" puis seulement "d'injurieuse" brandie à Furiani lors du match Bastia - Libourne Saint Seurin. Il avait également annoncé que des sanctions exemplaires seraient prises contre le SC Bastia.

Pour l'instant, on constate que le traitement médiatique de cette affaire est aux antipodes de ce qui s'est passé en Corse la semaine dernière. Quant aux réactions de condamnations de Michel Platini, Frédéric Thiriez, de la LICRA et de Bernard Laporte, on les attend toujours.

 

De quoi devenir paranoïaque ? 

Commentaires

Pourquoi paranoïaque ?

Les faits sont là encore une fois, on est pas dans "le sentiment", on est dans la réalité d'un racisme anti-corse qui sert de bouc émissaire, decatharsis aux maux de la société française.

C'est pas vrai que pour le foot, on le voit dans bien d'autre domaine, mais c'est vrai aussi dans le foot.


Insulte ouvertement nazi à Metz, un membre d'un groupe organisé (sans doute constitué depuis belle lurette d'ailleurs) dans les tribunes du club Lorrain, et on a une sanction individuelle, le club et le public préentée comme des victimes de cet individus (qui agit pourtant en groupe (sic)).

C'est filmé à Metz et on voit bien le coté "indviduel du truc sur les images (je suis ironique bien sur, je pense aux mensonges de Monsieur Platini)

Notons que le groupe à récidivé à Metz le Samedi suivant.

A Bastia un joueur se fait insulter une première fois sans preuve (mais on veut bien le croire), ensuite 15 gars mettent une banderolle stupide avec une insulte connue dans tous les stades de France et qui n'a rien de raciste même si elle est idiote, et on va avoir une punition collective jamais vu dans le football ni à Rome ni à Paris ni nulle part dans le monde, punition collective pour tout un public, pour tout un club, avec une stigmatisation médiatique collective de toute une commautée.

Et Grenoble aura quoi là ?

Le Corse, et le SC Bastia, ces galeux sont bien sur LES responsables du racsime dans les stades du monde et de France depuis des années.

L'UEFA, la société française, la ligue de football se dédouane à bon compte sur son "paillasson corse"

Écrit par : chris. | 01/03/2008

Racisme dans les stades : le SCB devient le bouc-émissaire du football français
Le SCB a défrayé la chronique avec les accusations de racisme que les instances nationales françaises ont proféré à son encontre. De l'affaire Chimbonda à l'affaire Kébé, le Sporting est régulièrement la cible des médias français.

En revanche vendredi dernier, ils furent beaucoup plus avares sur les cris de singe qui ont ponctué la seconde mi-temps du match de Fred Mendy, un joueur de couleur du SCB. D'autres incidents se sont déroulés. Chaque dégagement du gardien bastiais, Austin Ejidé, fut accompagné des mêmes insultes que celles proférées lors du match Bastia-Libourne.
Plutôt que de stigmatiser la Corse à travers la dénonciation du comportement des suppporters du SCB, il serait préférable d'appréhender le problème du racisme, dans les stades et ailleurs, de façon globale. Comment peut-on avoir une attitude différente en fonction de l'origine de la personne dont le comportement s'apparente à du racisme? L'éthique ne peut accepter que l'on tolère le racisme des siens et que l'on comdamne celui des autres.

Pire, les médias sont restés muets. Seule RCFM a évoqué ces incidents. Pierre Paul Antonnetti, le président du SCB, les a en effet sollicité sans succès.

Nous pouvons ainsi nous poser diverses questions:

Pourquoi certaines personnes insistent-elles autant sur le racisme lorsqu'il s'agit des Corses?
Pourquoi ne reconnaissent-ils les Corses que lorsqu'ils seraient coupables d'actes répréhensibles?
Pourquoi ne reconnaissent-ils pas le racisme lorsqu'il nous vise ?
Pourquoi refuse-t-on la reconnaissance du peuple corse?

C'est dans ce contexte que s'inscrit le projet politique de Corsica Nazione. Il vise à faire de Bastia une ville corse. Il s'agit pour nous de donner aux Corses d'origine et d'adoption, les moyens de vivre ensemble en partageant une langue et une culture communes.

Forza Bastia !
Vutemu Corsica Nazione, u partitu di a Corsica !

www.wmaker.net/talamoni

Écrit par : Corsica Nazione | 02/03/2008

Attention à ne pas virer parano quand même ! Si Thiriez a été aussi dur avec les supporters du SCB, c'est parce que ça venait juste après l'affaire de Metz... et surtout que toute la france a vu la banderole ! Honnetement, ça la fout mal cette banderole, surtout à ce moment.
A Grenoble, c'est un cri parti des tribunes entendu par plusieurs personnes. C'est scandaleux mais, hélàs, ça se voit moins (par définition, c'est un cri !).

Et puis, attention, dire qu'on voit se genre de banderole partout, c'est pas vrai. Heureusement d'ailleurs.

Écrit par : zeitoun | 02/03/2008

On fait tout un flanc pour des insultes de Corses envers des joueurs d'un autre clubs...Mais quand des joueurs Corses se font insulter par des propos racistes personnes n'en parle...Donc c'est ien du racisme anti-Corse dans les medias...Je condamne bien sur les props des peudos supporters corses racistes...

Écrit par : Matteu | 02/03/2008

Tu connais mal les faits Zeitoun à l'évidence car je te pense de bonne fois, alors renseigne toi bien, pas besoin de grande equète, le net suffit.

Nous ne sommes pas parano et prafaitement sain d'esprits, on nous la fait pas voilà tout.

Les faits sont à Metz d'une gravité extrème un groupe constitué depuis belle lurette dans les tribunes, "la faction" ouvertement néo-nazi, avec un noyau dur de 40 membres, le club fait un peu de cinéma avec la complicité active de Platini et "d'associations" anti-racistes qui défende le club en enfonçant dans le même temps Bastia.

Écrit par : chris | 02/03/2008

A Bastia une simple banderolle d'insulte certe stupide mais aucunement raciste et c'est une sanction collective, jamais vu pour un club ni à Paris ni nulle part ailleurs.

On nous la fait pas ami Zeiton, ça fait des années et pas que sur le foot que nous nous faisont charcler dans les médias et dans les prétoires dans l'indifférence générale.

T'inquiète nous savons de quoi nous parlons, nous connaissons bien le dossier nous

Écrit par : chris | 02/03/2008

pourquoi des que sa touche la corse il nous mette le grapin decu franchement il cherche a nous r endre vraiment racisme contre les francais car sais bien eu qui nous cherche pas les autre

Écrit par : alberti | 04/03/2008

le scb est toujour ete victime pourquoi on sais pas mais sa sufi quil aille chercher des fait ailleur et qui nous laisse tranquille si il veulent pas con monde en l1 quil nous le dise pas besoin il nous le fond comprandre la l1 sais pour les club a sous bastia eu il paie leur dettes voila

Écrit par : alberti | 04/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu